Master 2 Patrimoines, musées et multimédia

Créé en 2004, le Master 2 Patrimoines, musées et multimédia fêtera à la rentrée prochaine ses dix ans.  Les auditions de recrutement pour la rentrée prochaine se sont déroulées les 27 juin et 2 juillet et les résultats seront affichés le 10 juillet.

Un rappel est  ici fourni sur cette formation  ouverte aux candidats ayant suivi un cursus en histoire de l’art et archéologie, architecture, arts plastiques, histoire, anthropologie, ethnologie, médiation culturelle et communication…, et qui privilégie l’usage des nouvelles technologies dans l’inventaire, la conservation et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, matériel et immatériel, la scénographie d’objets et des collections muséales, la conception d’expositions virtuelles. L’intitulé initial de cette formation était Patrimoines et Nouvelles technologies (option Poitiers), qui a évolué en incluant les problématiques muséales récentes.

Objectifs de la formation

Ce diplôme national vise à former des professionnels compétents dans le domaine de la gestion de projets culturels et patrimoniaux, la valorisation des collections muséales par la numérisation et la création de bases de données ou de bibliothèques numériques, l’élaboration d’une cartographie du patrimoine matériel et immatériel. Ces professionnels peuvent intervenir aussi bien dans les institutions nationales et internationales que dans les collectivités territoriales, les entreprises culturelles et les fondations privées. Ils ont conscience des enjeux que l’usage des nouvelles technologies implique pour les institutions patrimoniales et centres de recherche scientifique.

Cette formation s’insère dans une dimension internationale européenne et extra-européenne en privilégiant trois axes d’orientation : l’axe outre-Atlantique qui repose sur une tradition initiée dans le cadre des échanges établis depuis une vingtaine d’années entre l’Université de Poitiers et les universités et institutions patrimoniales canadiennes ; l’axe euro-méditerranéen, qui s’appuie sur une collaboration renforcée avec les pays du pourtour méditerranéen à travers le développement d’une réflexion englobant les aspects archéologiques, architecturaux, muséaux et institutionnels de ces pays (France, Italie, Espagne, Égypte, Algérie, Tunisie, Libye). Enfin, l’axe euro-africain qui favorise une approche autour des collections patrimoniales africaines conservées tant en France (Paris, Angoulême, La Rochelle…) que celles constituées en Afrique à la suite des récentes politiques muséales développés par les États africains avec l’aide d’institutions internationales.

Les enseignements s’organisent autour de cinq unités d’enseignement auxquelles s’ajoute une unité de stage de longue durée.

UE1 : PATRIMOINES  :  DES CONCEPTS ET DES OUTILS TECHNOLOGIQUES 

UE2 : INSTITUTIONS ARTISTIQUES, CULTURELLES ET PATRIMONIALES

UE3 :  INVENTAIRES ET MISE EN VALEUR PATRIMONIALE

UE4 :  MUSÉES, CONSERVATION ET RÉGIE D’OEUVRES

UE5 :  PATRIMOINE ET DROIT / PATRIMOINE ET SIG

UE6: STAGE PROFESSIONNEL (8 à 20 semaines de stage, d’avril à septembre, 35 h par semaine).

Lieu : Faculté de Sciences humaines et Arts – Université de Poitiers, 8 rue René Descartes,  TSA 81118 –  86073, Poitiers Cedex 09.

Responsable de la formation  : Nabila Oulebsir, Département d’Histoire de l’art et Archéologie.

Information :  nabila.oulebsir [at] univ-poitiers.fr



Citer ce billet
Nabila Oulebsir (2014, 4 juillet). Master 2 Patrimoines, musées et multimédia. Patrimoine, musées et architecture contemporaine. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bdih